Toilettes intimes : quelles sont les erreurs à ne pas commettre ?

L’hygiène de l’appareil reproducteur de la femme passe par les toilettes intimes. Selon des enquêtes, de nombreuses femmes commettent quelques erreurs lors de leurs toilettes intimes. Ces erreurs passent pour la plupart du temps, par l’utilisation de certains produits de toilettes mais aussi quelques gestes peu recommandés. Au vue des différentes conséquences qui pourraient découler de de ces erreurs, il faut absolument les connaitre afin de les éviter. Quelles sont ces erreurs ?

Les lavements intérieurs

L’appareil génital de la femme est composé de certaines bactéries qui lui permettent de s’auto nettoyer,l'explication  ici. Ces diverses bactéries évitent les infections à l’appareil reproducteur et lui permettent d’être toujours propre. Ainsi, en imposant un lavage agressif et excessif, les bactéries ne pourront plus jouer leur rôle, ce qui entraine l’accumulation et la répartition des microbes dans tout l’appareil. Il est donc interdit, d’utiliser des produits destinés aux toilettes comme le gant de douche, la fleur de douche, la poire et lavement et bien d’autres. Contrairement à ce que pensent certains, les gynécologues conseillent l’utilisation des mains pour le nettoyage de cette zone.

La fréquence de nettoyage

Certaines personnes pensent qu’en nettoyant leur appareil fréquemment, elles pourront garder celui-ci propre et sans microbes. Cela est tout à fait faux, car en agissant ainsi, vous exposer votre appareil génital à des sérieux problèmes. Si vous vous demandez la bonne fréquence à adopter, il faut savoir que les docteurs recommandent au moins une à deux fois de nettoyage par jour, si vous n’êtes pas en menstrues. Cette fréquence vous permet, de ne pas agresser votre l’appareil de reproduction.

L’utilisation de l’eau et du savon

Contrairement aux avis qui sont favorables à l’utilisation de l’eau et du savon pour nettoyer l‘appareil reproducteur de la femme, selon les gynécologues, il s’agit d’une mauvaise idée. En effet, en se basant sur des études, il en ressort que l’utilisation régulière de l’eau détruit le film hydrolipidique de de la peau, ce qui sèche la zone. Les savons également, sont interdits car ils sont trop agressifs et déshydratent l’appareil reproducteur. Pour éviter cela, vous pouvez utiliser des gels de douche exclusivement réservés aux toilettes intimes.